Frédérique Bompuis / Biographie

Artiste aux multiples facettes, Frédérique Bompuis a déployé son univers original dans des domaines aussi variés que le dessin, la photographie, le cinéma, la publicité et le documentaire. Elle est la petite fille du tailleur Louis Bompuis qui eu comme apprenti Pierre Cardin à l’âge de 14 ans  de 1931 à 1940 à Saint-Etienne, aux côtés de Pierre Bompuis, père de Frédérique, apprenti tailleur également.
Formée à l’École des Beaux-Arts de Saint-Etienne, elle fait ses débuts de plasticienne en province, puis à Paris où elle passe quinze ans de sa vie.
Sa rencontre avec Jérôme Camuzat qui sort à 24 ans d’un poste de directeur artistique junior dans l’agence Leuthe & Associés lui ouvre d’autres perspectives. La jeune femme commence à élaborer avec son compagnon des pilotes de programmes courts, des projets d’habillage de chaîne et à se passionner pour ces formats innovants. Elle tourne un film avec l’artiste Raymond Hains « Le piédestal de Louis XIV » pour la Galerie de Paris, et le clip « Le roi du pétrole » avec les artistes Pierre et Gilles, pour Gédéon. Elle réalise aussi des films institutionnels pour BP, et France Telecom.
Elle a le vent en poupe quand elle propose à Canal+ un pilote tourné en studio 35mm, mettant en scène une créature tellement glamour que Pierre Lescure et Alain De Greef, tous deux grands collectionneurs de pin-up, craquent immédiatement sur le projet. Pour produire elle se lance et crée la structure Iliôm avec son compagnon Jérôme Camuzat. Le programme devient rapidement identitaire et habille pendant 10 ans la grille de la chaîne à péage avec une déclinaison de pin-up vues par 10 créateurs de mode, des hommages aux stars hollywoodiennes, à Betty Page, puis 30 pin-up cinéma, série qui met la barre encore plus haut, en terme de décors, de filmage et de charme…Elle assure la direction artistique et la production déléguée de la série en animation « DUO », pour Canal+ , série qui sera diffusée avec succès dans le monde entier…
Ils gagnent ensemble l’appel d’offre du générique « Grand Écran » pour M6 et réalisent le générique « 1er Siècle du cinéma » pour les salles. Ils tournent le pilote de la série « La vie en 8 » avec Christophe Malavoy et le réalisateur Bruno Ulmer.
Très vite, tous deux sont alors contactés pour réaliser ensemble des films publicitaires par les sociétés Quad et Frog. Cela donne « Le Loto du carnaval » pour la française des jeux, puis une très belle campagne « Les 12 jours d’été »  inspirée des pin-up mais cette fois avec Renault et Publicis.
Mais Jérôme Camuzat disparait brutalement en 2000, et Frédérique déménage à Marseille en 2001. Elle poursuit néanmoins les projets développés notamment 5 portraits de personnalités du cinéma avec « La Vie en 8mm » pour France 5 et réalise les reportages « Mission Chine » et « Opération Shanghaï ». Elle rajeunit l’image de la société de sportswear Poivre Blanc en éditant deux DVD avec les collections été/hiver et élabore des séquences mettant en scène leurs licences.
En 2010, elle écrit et réalise un film documentaire de 52′ « Micheline Presle, une exploratrice du cinéma » pour CinéCinéClassic, produit par Movieda, qui sera diffusé en novembre 2010.
En 2011, elle écrit un projet de film documentaire de 90′ sur la vie du designer Raymond Loewy.
Elle fait partie des 4 finalistes en mars 2011 de l’appel d’offre d’Orange ( les ateliers de la création 3D ). Orange soutiendra son projet  de jeu « MISS PIN-UP » qui sera réalisé en 3D.
Haut de page ^

<